Petit bonheur numéro trois cent soixante : écrire de la main gauche

Ce petit bonheur là tremblote un peu…

Il y a la cigale et la fourmi. Il y a la main gauche et la main droite. La cigale ayant chanté tout l’été se trouva fort dépourvue quand la foulure vu venue. La fourmi, attelée, est bien embêtée.

Alors, la cigale, qui a bon fond, vient à la rescousse. Elle traine un peu la patte, elle vient clopin clopant. Elle voudrait continuer à jouer comme dans la fable, à danser et à procrastiner. Elle rechigne à attraper un stylo. Elle rechigne à se laisser domestiquer. La main se raidit au premier ordre. La tête agace de ne pas voir ses invectives appliquées. Elle répète, elle force la main.

La main fait un essai. Elle y met de la bonne volonté, elle tente de former les liés et les déliés. La cigale veut montrer à La Fontaine qu’elle n’est pas paresseuse. Et qu’elle n’a pas mérité cette réputation.
La fourmi n’est pas bêcheuse, elle encourage sa copine de fable. Et peu à peu, les lettres se suivent et ne se ressemblent pas. Elles sont de plus en plus lisibles. Presque jolies. Un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s