Petit bonheur numéro trois cent vingt quatre : aller à la ferme

Ce petit bonheur là a chaussé ses plus belles bottes.

Mademoiselle, depuis quelques temps, a une drôle d’envie. Une envie de crêpes. Pas de crêpes à la va vite, non, des vraies crêpes, avec du vrai lait, de vrais oeufs, du vrai cidre et du vrai beurre pour faire fondre dessus avec un peu de sucre…

Les semaines passant, l’envie ne passe pas. Mademoiselle se dit donc, qu’aux grands maux, les grands remèdes. Elle file à la ferme des voisins.

Elle chausse ses belles bottes en caoutchouc, son blouson épais. Elle prend son panier. Et s’en va sonner, riant sous cape de ressembler un peu au petit chaperon rouge.

La voisine est à l’étable. C’est l’heure de la traite. Mademoiselle la regarde faire, posant tout un tas de questions. La voisine, tout en essuyant les pis sales et en branchant les trayeuses, répond patiemment. Le lait sort chaud. La voisine termine avec la dernière vache, puis emmène Mademoiselle dans l’atelier.

« Vous en voulez combien?

« Un litre s’il vous plait. Et puis 6 oeufs. Il vous reste du cidre? J’en prends 2 bouteilles. Et puis une livre de beurre. »

La voisine pèse, note sur son calepin, disparait dans la réserve et reviens avec les oeufs « pondus d’hier, ça vous va? »

Dans l’air, ça sent l’âcre et le lait chaud, la crème bouillie et le fromage frais. Dans le grand frigo, les plaques de faisselle attendent.

« Ca vous fait 10 euros tout rond. Et je vous rajoute un petit fromage.  »

Mademoiselle repart, le panier bien plein. Et dans la tête l’idée que sa grand mère avait du un jour, avoir les mêmes souvenirs. Un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s