Petit bonheur numéro trois cent dix neuf : mettre une VHS

Ce petit bonheur se demande quel bouton c’est déjà pour faire stop..

Dans le carton des affaires que Mademoiselle garde comme des trésors, il y a un doudou, une coquille de noix devenue bateau, une lettre de son premier amoureux en CE1, une carte postale de Papi et Mamie, un vieil agenda devenu journal intime et puis une VHS. Monsieur tombe dessus par hasard. Il arrive dans le salon avec la dite cassette, épaté…

« Dis moi, c’est quoi ça?

Mademoiselle ne sait plus trop.

« On la met?

Mademoiselle veut bien. Le magnétoscope n’a plus servi depuis que Papi et Mamie l’ont donné, il y a presque quinze ans. Monsieur souffle la poussière et cherche les branchements. Mademoiselle tente de déchiffrer l’étiquette, en vain. Elle met les piles de la télécommandes de la télé dans celle du magnétoscope.

Monsieur allume l’engin. Ca semble fonctionner. Ils mettent la cassette en place.

Sur l’écran, l’image bouge. Elle se vrille. L’heure et le jour s’affiche en haut. On est remonté plusieurs décennies en arrière. Le frère de Mademoiselle apparait. Petit blondinet arborant une cagoule et un nez qui coule. Juste derrière, Mademoiselle, en après ski, le poursuit en trainant son doudou dans ses moufles. Papa appelle : « les enfants, regardez Papa. Faites coucou à Papa. Les enfants? Faites coucou… »

On est le 2 décembre. Il a neigé. Papi, beaucoup plus jeune, termine un bonhomme de neige. Mamie et Maman trainent les enfants dans les luges. L’arbre devant la maison est encore trop petit pour faire une ombre conséquente. La façade n’a pas été refaite. La grille du jardin est encore là. L’image saute.

On a avancé d’une dizaine de jours. C’est Noël. Autour du sapin, tout le monde ouvre ses paquets. Papa réclame encore l’attention. Il veut qu’on dise un mot à la caméra. Sur le fauteuil qui a été jeté depuis, la Maman de Maman. Celle qui n’est plus là aujourd’hui. Et puis la soeur de Papa. C’est la dernière fois que Mademoiselle l’a vue. Les larmes aux yeux, elle se blottie dans les bras de Monsieur qui la serre contre lui.

Quelques minutes plus tard, c’est déjà l’anniversaire de Mademoiselle. Elle souffle ses bougies en riant. Sur la terrasse, un beau vélo neuf avec un noeud au guidon. Sa soeur s’avance avec une tarte aux pommes. Papi et Mamie font coucou. La Maman de Maman sourit. Elle a la petite soeur de Mademoiselle sur les genoux. Mademoiselle se souvient de cette robe qu’elle portait. Elle se souvient soudain de son odeur. Et à l’écran, elle redécouvre sa voix.

L’image se brouille. Cette fois, ce sont les larmes de Mademoiselle qui font écran. La vie continue sur la cassette.

« Si tu veux, je pourrais de la mettre sur un DVD, pour éviter que ca ne se dégrade davantage »

Mademoiselle sourit. C’est un vrai petit bonheur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s