Petit bonheur numéro trois cent sept : l’odeur de la cannelle

Ce petit bonheur imprègne le bout des doigts.

Le placard a épices regorge de trésors. Des petits sachets qui ont traversé le monde, jadis à dos de cheval, à bosse de dromadaire, à fond de cale de caravelle. Des petites poudres colorées qui nous racontent des terres lointaines, couleurs de poussières ocres ou de montagnes roses.

La boite de sel de l’Himalaya. Le safran d’iran. La coriandre séchée de Thaïlande. Le colombo, le curry, le ras el hanout, le piment doux, la badiane, cardamome et paprika. Du jaune, du rouge, du sienne, du brun.

Une petite boîte carré enferme de drôles de rouleaux. Des tubes en bois, comme une écorce roulée. A peine entrouverte, la boîte laisse échapper une puissante odeur qui saisit la gorge et s’engouffre dans le nez.

La main saisit un de ses tubes. Elle le jette dans la casserole où termine de chauffer un jus d’orange coupé d’un peu d’eau. Dans le four, un cake parfumé à la poudre brune et aux pommes finit de cuire. La pâte enfle, de fines bulles éclatent en surface.

La cannelle vous prend par le bout du museau. Elle vous emmène en voyage. Le jus d’orange frémit, le rouleau se déplie, comme un vieux parchemin qui révélerait ses secret. La main verse le contenu de la casserole dans des tasses. Puis ajoute une cuiller de miel des forets du pays. Le cake est servi. Pomme cannelle. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s