Petit bonheur numéro trois cent six : tomber amoureux

Ce petit bonheur là sent des papillons dans son ventre.

On n’y connait jamais rien à l’amour. Ca vous tombe toujours dessus, comme cela. Ca vous brule en dedans, et ça vous donne des frissons.

Mademoiselle a de la chance. Elle tombe amoureuse chaque matin.

Elle ouvre les yeux, se tourne dans le lit, et soupire en souriant. Sur l’autre oreiller, des cheveux courts et une barbe en broussaille qui lance un vague « Bonjour mon Coeur » ensommeillé. Mademoiselle pose un baiser sur le front du barbu et saute du lit. Elle allume la cafetière et file sous la douche. Dans la buée, elle laisse un coeur sur le miroir.

L’amour c’est niais. Mais c’est de la crème vanille au dessert, c’est des fleurs sur la table, c’est des mains qui se serrent, c’est des corps qui s’étraignent. L’amour, c’est du bleu au coin du ciel, c’est le parapluie pour se blottir à deux sous l’averse. L’amour, c’est n’avoir plus peur de demain, parce que demain c’est avec l’autre. L’amour, c’est avoir peur de demain, parce que demain, ce sera peut-être sans l’autre.
L’amour c’est le doute qui se bat, c’est le coeur qui sait. C’est le monde dont on se fout et c’est le monde qui s’ouvre à nous.

Mademoiselle abuse des mots doux. Souvent les mêmes, incapable d’en voir d’autres capables de traduire ce que son ventre lui dit. D’ailleurs, même ces mots là sont usés, passés par trop de lèvres, passés par trop de cris. Mademoiselle les répète, tente de se les approprier. Les mots sont toujours les mêmes, se sont les gens qui changent.

L’amour, c’est dans les yeux, dans les rêves à deux, dans les rêves à trois. C’est parce que c’est elle et c’est parce que c’est lui. L’amour c’est fragile, l’amour ça s’use. L’amour, des fois ça passe. Et alors c’est la tendresse.

Mais parfois, l’amour ça reste. C’est les souvenirs qu’on se fait ensemble. C’est ce qui nous change et qui nous rend Nous. Deviens ce que tu es.

Aimer c’est parfois souffrir. C’est se trouver à deux, puis devenir un pour être ensuite trois.

Mademoiselle a de la chance. Elle tombe amoureuse à chaque instant. Toujours du même homme. C’est un vrai grand bonheur.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s