Petit bonheur numéro deux cent cinq : un weekend surprise

Ce petit bonheur là est cueilli à la sortie du bureau.

Monsieur patiente depuis 20 minutes. Dans le coffre de la voiture, il a rangé la valise. Ce matin, en douce, il a choisi trois culottes, un jean et la petite robe de Mademoiselle qu’il aime tant la voir porter. Il s’est pris pour lui un pull chaud.

18h35. Mademoiselle est en retard. La lumière dans son bureau est toujours allumée. Les collègues partent, un à un. Lui salue, de loin. Il jette un coup d’oeil à sa montre.

18h43. La lumière du bureau de Mademoiselle s’éteint. Elle passe la porte vitrée en souriant, remontant son col.

Elle aperçoit Monsieur, de l’autre côté de la rue, et sourit encore plus largement, surprise de le voir là.

« Qu’est ce que tu fais là? »

« Monte dans cette voiture, je t’enlève pour 3 jours.  »

Mademoiselle est sur le point de protester. Mais… et…

Mais elle ne trouve rien à dire. Monsieur ouvre la portière.

« Dépêche toi, le bout du monde nous attend »

Mademoiselle grimpe, radieuse.

« A nous le bout du monde alors ! »

C’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s