Petit bonheur numéro deux cent quatre vingt dix huit : chatouiller

Ce petit bonheur là va finir par faire pipi dans sa culotte.

Les doigts d’abord caressent. Ils effleurent la peau, doucement. Ils s’emmêlent dans les cheveux, ils jouent à cache cache dans les plis du cou, du bras.

Soudain, les doigts se plient. Ils s’agitent et titillent la peau nue. Les doigts attaquent l’épiderme. Du bout des phalanges, ils chatouillent sans vergogne le ventre sans défense de Mademoiselle qui lutte, se crispe. Elle se défend, se recroqueville, mais les doigts de Monsieur s’acharnent à chercher la petite bête, du coude au cou, du ventre au bras.

Mademoiselle rit, à gorge déployée, se tournant et se retournant pour échapper à l’attaque. Mademoiselle passe à l’action, et se défend en chatouillant de plus belle les pieds nus de Monsieur qui se cabre, surpris de la répartie phalangesque.

Les deux en sont au corps à corps, en culotte sur l’édredon. Les rires fusent à travers la porte à demi close. Un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s