Petit bonheur numéro deux cent quatre vingt trois : s’enfoncer pieds nus dans un tapis

Ce petit bonheur là est à poils longs.

Il paresse fièrement dans le salon. Sur le dallage couleur miel, il s’étend en pacha. Ses boucles blanches et épaisses en fond un petit frère du nuage qui s’accroche là haut, à la cheminée.

Il est tard. Mademoiselle a enfilé son peignoir tiède sur son pyjama court. Elle se love sur le canapé et ramène le plaid sur ces cuisses. Puis, doucement, elle se débarrasse de ses chaussons en agitant le pied. Ne reste, ensuite, qu’à enfoncer tranquillement la plante nue dans l’épaisseur crème du tapis. Les orteils frémissent en prenant effleurant les longs poils blancs. Le pied disparait peu à peu dans une franche cotonneuse qui caresse la peau. Un vrai petit bonheur.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s