Pettit bonheur numéro deux cent soixante et onze : planter des fleurs

Ce petit bonheur là trouve bien des charmes à l’automne.

Dans le soleil doré d’un automne au creux de la campagne, Mademoiselle enfile des gants de jardinage. Dans son petit seau, une flopée d’oignons en tous genres, une mini pelle et une binette. Dans l’autre main, le lourd sac de terreau.

La veille, dans les allées de la jardinerie, Mademoiselle avait longuement hésité entre les narcisses, les iris, les jonquilles et les crocus. Elle s’était finalement décidé à soulager son porte monnaie de près de 50 euros pour avoir des fleurs toute l’année dans ses parterres soignés.

La voilà donc, accroupie au dessus de la terre fraichement retournée, en train de mélanger ses oignons. La voilà donc, au dessus des mini sillons encore tièdes de l’été, en train de faire des trous réguliers. Un oignon ici. Un autre à 30 cm de là. Un petit, tout petit entre les deux. Et puis ici, encore un. Une jacinthe là. Une autre là. Une troisième devant le puits. Mademoiselle imagine le printemps futur, et ses bouillées de crocus, la fin de l’hiver et ses premières jacinthes bleues ou roses.

Un peu de terreau au fond du trou, un peu de terre au dessus de l’oignon, et puis un peu d’eau pour finir. Les sillons reprennent leur place, cachant en leur ventre les promesses d’un bouquet au parfum de printemps. Un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s