Petit bonheur numéro deux cent soixante : respirer l’air frais

Ce petit bonheur là emplit ses poumons d’un air qui pique.

Le reveil a sorti Mademoiselle du lit avec un peu de retard. Il a dû sonner deux fois avant qu’elle ne daigne l’entendre. Monsieur est déjà sous la douche.

Elle enfile sa grosse veste en laine taupe, et descend dans la cuisine. Ses mules frottent le carrelage froid. Elle traine un peu des pieds. La bouilloire devrait bientôt siffler. Elle pose sur la table de quoi mettre sur les tartines. Les tartines, elles, se font dorer la pilule au grille pain. La radio commence déjà à débiter une série de nouvelles plus ou moins réjouissantes. Mademoiselle se recoiffe dans le reflet du saladier en inox sur l’étagère.

Dans la salle de bain, Monsieur en est à tondre sa barbe. D’ici cinq minutes, ils seront attablés devant les bols de café fumant. Mademoiselle tourne le verrou de la porte d’entrée. Puis, elle ouvre les volets.

Dehors, le soleil n’est pas encore bien haut, malgré ses heures d’avance. Au dessus du champs voisin, il a laissé comme une trainée rose d’aurore, et un peu de bleu nuit se cache derrière la lune. L’air est frais. La journée promet d’être belle. Mademoiselle respire à plein poumons. Les vapeurs de lavande, de rose trémière, de belles de nuit lui imprègnent les bronches. L’air frais dévale en goulée dans sa trachée, déferle dans chaque petites alvéoles, emplit son ventre creux et file dans les vaisseaux. Peu à peu, il irrigue le reste de son corps encore ensommeillé. L’air frais lui caresse le cou, lui pique un peu le nez. L’hiver, l’odeur des cheminées s’effiloche dans les brumes au dessus de la mare. Ce matin, ça sent le café, le pain grillé, le beurre qui fond sur les tartines. Mademoiselle sourit, doucement. Monsieur est venu se glisser contre elle, ses bras contre ses épaules. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s