Petit bonheur numéro cent quarante deux : descendre à la cave

Ce petit bonheur là tente d’éviter les toiles d’araignées.

Les vieilles maisons ont toujours plein de secrets. Des murmures qui craquent parfois entre les lattes du plancher, le soir venu. Des marques sur les vieilles pierres qui racontent des histoires. Des chuchotements entre les tuiles ou les ardoises.

Le long du mur, en sortant de la maison, côté potager, deux marches puis une trappe. Une lourde trappe en bois, fermée par un cadenas. La clé qui l’ouvre est de celle qui auraient pu déverrouiller les grilles en fer forgé d’un château, les portes sculptées d’une église ou le cadenas d’une malle au trésor. Elle ne sert pas souvent, accrochée au bout d’un fil sur le clou dans le couloir de l’entrée.

D’abord la serrure résiste un peu. Et puis la rouille cède et le clic témoigne d’un mécanisme qui s’enclenche. La trappe craque, le bois bouge, le trou béant apparait, dévoilant la suite de l’escalier. La pierre est fraiche, les marches un peu glissantes, mais la rampe en bois ne tremble pas. A tâtons, la main cherche l’interrupteur. Une ampoule d’avant guerre finit par s’allumer dans un crépitement électrique. Sous le potager, on ne tient pas tout à fait debout. Il manque 5, 6 centimètres peut être.

Le long du mur, l’eau fait briller un peu la pierre. Les casiers à bouteille s’alignent. Dans une armoire, quelques bocaux. Des vides surtout. et puis quelques uns de prunes, de cerises, de mirabelles. Un très vieux vélo patiente depuis sans doute 30 ans.

Du plafond pendent d’immenses toiles d’araignées. Les épaules frissonnent un peu, les yeux peinent à s’habituer. Ca sent le frais, le renfermé, le secret. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s