Petit bonheur numéro deux cent trente sept : la sorbetière

Ce petit bonheur là se lance dans une crème glacée vanille aux amandes caramélisées.

C’est dimanche. Le dimanche, c’est jour de dessert. Et le dernier dimanche des vacances, c’est jour de dessert de fin d’été. Mademoiselle a sorti sa sorbetière fuchsia.

Sur le feu, le lait commence à monter. Mademoiselle laisse infuser avec la vanille, puis filtre le tout et ajoute les oeufs. On fait épaissir au feu. Mademoiselle tourner sa cuiller en bois dans la crème. Le mélange nappe peu à peu le bois. Le livre dit « laisser refroidir« .

Monsieur traine ses guêtres autour de l’atelier glace. Dans la poêle, Mademoiselle fait griller des amandes, puis elle les plonge une à une dans un caramel en train de colorer sur un coin de gazinière. Monsieur demande à gouter. Mademoiselle lui tend une amande : « attention c’est chaud« .

Ne reste qu’à mettre la crème anglaise dans la turbine et y ajouter les amandes au caramel. Monsieur demande si, après, Mademoiselle pourra faire une glace au chocolat. Mademoiselle hausse les épaules : « non, il faut que la turbine aille 12h au congel. Ce sera pour la prochaine fois ».

Le mécanisme commence à tourner. La sorbetière, dans un ronron rassurant, bat la crème qui, peu à peu, cristallise. La glace attache aux parois gelées. En une demi heure, la crème glacée est prête. Mademoiselle remplit un bac à glace qui attendra sagement au congélateur l’heure du dessert. Monsieur en trépigne d’avance. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s