Petit bonheur numéro cent quatre vingt cinq : une nuit à l’hôtel

Ce petit bonheur là est chambre 302.

En poussant la porte, le carillon a teinté. Derrière le comptoir, un homme avec de petites lunettes fines lève la tête.

« Madame, Monsieur »

Monsieur s’avance, portant la valise. Il donne toujours un nom au hasard pour la réservation. Et il aime regarder en coin Mademoiselle quand il lance au réceptionniste le dit nom choisi.

« J‘ai une réservation au nom de Monsieur de Lesseps

Mademoiselle sourit. Cette fois, ce n’est ni douteux ni d’actu. C’est juste un peu prétencieux. Et un peu trop intello. La dernière fois, c’était Monsieur Oups. Le portier vérifie un registre, fait signer la rservation. Monsieur s’applique à signer de Lesseps.

« Troisième étage. A gauche en sortant de l’ascenseur. Chambre 302. Les petits déjeuners sont servis jusqu’à 10h30 l’été. Bon séjour chez nous Monsieur et Madame de Lesseps. »

L’ascenseur fait un petit clic en s’ouvrant. Les tapis épais étouffent le bruit des roulettes de la valise. Petit clic en arrivant. Mademoiselle sort la première. La clé à la main, Monsieur déverrouille la 302. Les rideaux ont été tirés et la climatisation souffle un air tiède. Mademoiselle coupe le ventilateur. Sur le lit, la carte des petits déjeuners et un sachet de chocolats. Au pied du tapis, deux paires de chaussons. Et dans la salle de bain, un panier de savons. Des serviettes blanches épaisses.

Mademoiselle se jette sur le lit. Le matelas est épais. Les oreillers encore frais. Monsieur ouvre la valise et attrape le guide des restos de la ville.

« D’abord diner. Ensuite promenade en amoureux.  »

« Et puis nous deux, ici, en amoureux, dans une chambre d’hôtel. Comme des coqs en pâtes. »

Ils en ont pourtant connu des hôtels. De ces pensions de périphéries dégottées tard le soir, après un rendez vous ennuyeux. De ces chaînes identiques aux soirées insipides devant un écran de télé. Mais l’hôtel en amoureux, c’est autre chose. C’est le mythe et un goût d’éternité, c’est l’ennuie fade et sa dose pimentée. C’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s