Petit bonheur numéro deux cent dix neuf : les étoiles filantes

Ce petit bonheur là trouve le plaid à peine assez épais.

Le dîner s’est éternisé, en terrasse. Un verre de thé glacé à la main, Mademoiselle s’installe sur la couverture étendue en bas du petit terrain; Monsieur éteint toutes les lumières et vient la rejoindre.

Calé derrière Mademoiselle, ses bras serrant les épaules nues, Monsieur respire les cheveux encore humides de la jeune femme. Pas une lumière dans le voisinage, pas un bruit dans les champs autour, pas un nuage dans le ciel scintillant.

Il faut d’abord laisser les yeux s’habituer à l’obscurité. Laisser ses sens redéfinir le monde. Le grincement des branches dans les derniers souffles tièdes d’un vent marin. La pointe d’humidité sur l’herbe jaunie. L’odeur du foin, de la terre et du sel.

Les yeux au ciel, ils observent silencieux, de ces constellations dont ils ignorent le nom. De ces planètes au loin qui nous observent. De ces lumières qui nous parviennent comme des réminiscences d’un temps révolu. Les hommes ont donné des noms aux étoiles. Monsieur et Mademoiselle les ignorent. A peine savent ils celui de la plus grosse, qui brille à s’en aveugler.

Et puis, soudain, la main de Mademoiselle serre celle de Monsieur.

« Là, tu l’as vu ?! »

« De quoi? »

« Une étoile filante »

« Non »

« Il faut faire un vœu! »

La poussière brûlante a rayé le ciel, un court instant. Sans cicatrice, elle a fini de se consumer vers une autre latitude. Les cailloux sont des cailloux. Les comètes sont des cailloux qui brillent. Les yeux rivés dans l’immensité, Monsieur et Mademoiselle sont invités au bal. Les cailloux extraterrestres débutent un balais de lumières. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s