Petit bonheur numéro deux cent dix sept : se tailler un bâton

Ce petit bonheur là a choisi du noisetier.

La deuxième randonnée des vacances part plus sagement que la première. Carte IGN en haut du sac, au dessus du pique nique, chapeau et lunettes de soleil, grosses chaussures bouclées, Monsieur et Mademoiselle avancent pas à pas sur le sentier escarpé, sensé mené à un joli sommet.

En sortant d’un virage, Mademoiselle a aperçue la clairière, au bout du chemin. Depuis 20 minutes, ils marchaient dans un bois épais et frais, à l’ombre des pins et des chênes.

« Pause à la clairière? » 

« Ok »

Voilà déjà trois heures que le couple, parti de bonne heure, montait sans s’arrêter à flanc de montagne. Les sacs sont de plus en plus lourds et les gourdes de plus en plus vides. Mademoiselle remplit la sienne à la fontaine d’eau claire de la clairière. Monsieur cherche dans la poche avant du sac le paquet de figues séchées. Le sommet est à une heure trente de là. Mademoiselle avise un bosquet de noisetier. L’une des branches est fendue, les feuilles ont séché. Opinel en main, elle repère sur la branche un long bâton encore frais. D’ici quelques semaines, lui aussi aura perdu sa sève. La jeune fille le coupe à la base. La tige est longue et souple. Elle atteint les 3 à 4 centimètres de diamètre. Posée au sol, le bâton lui arrive à peine au dessus de la hanche. Parfait.

Elle taille alors le bois, en épluche la tête. Par petit coup de couteau, elle dessine ses initiales sur l’écorce puis perce un trou presque au sommet. Elle détache alors le galon de cuir qui pend à son sac et en fait une dragonne. Le bois s’accommode de sa nouvelle destinée. Il frappe en rythme le sol, troisième jambe qui supplée un corps encore peu au fait des sommets. Le bâton se fait à la main, la main se fait au bois, le bois se fait à la marche. Et à chaque découverte, à chaque col franchit, il s’orne d’un trait gravé à l’opinel dans sa chair pâle. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s