Petit bonheur numéro deux cent un : mettre un chapeau

Ce petit bonheur hésite entre la paille ou le coton.

Dans l’armoire, les chapeaux ont leur coin. Rangés les uns dans les autres, empilés à la va vite à la fin de l’été. L’hiver, ils attendent une soirée déguisée pour sortir. Au printemps, certains font une incartade au régime d’ermite pour venir gouter aux premiers rayons de soleil. L’élu traine alors quelques jours sur le canapé, au cas où le soleil durerait, puis retourne raconter aux copains de l’armoire à quoi ressemble le jardin.

L’été revenu, tous s’impatientent.

La main s’approche de l’étagère aux chapeaux. Face au miroir, Mademoiselle hésite. Avec sa robe d’été, le chapeau blanc en paille pourrait aller. Ou celui tressé couleur lin. Ou bien le vert pomme avec son ruban blanc. Le bob en perle lui écrase un peu les épis. Et elle ne peut pas y reposer les lunettes teintées. La casquette est passée d’âge. Celle en jean date de ses 15 ans. Et l’ample casquette en toile attendra la fin de saison.

Sur ses cheveux relevés, Mademoiselle empile les styles, les matières. Le bibi serait parfait, mais il fait trop chaud. La capeline est élégante. Trop pour siroter un verre en terrasse. Mademoiselle revient sur le chapeau blanc. Définitivement parfait. Les cheveux collent un peu dans la nuque, le chapeau engloutit le chignon improvisé. Le tout tient sans réelles convictions. Mais c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s