Petit bonheur numéro cent quatre vingt quinze : le feu d’artifice

Ce petit bonheur là… oh la belle bleue!

Assis sous le pont, au bord de la rivière, Monsieur et Mademoiselle se serrent sur un plaid. L’air chaud de la mi journée a laissé sa place, parti vers un autre coin de France. Monsieur passe son sweat-capuche à Mademoiselle qui frissonne. Tout le long de l’eau, des dizaines et des dizaines de couples se blottissent dans les bras les uns des autres.

Des enfants patientent sur l’aire de jeu, se passant un ballon de pieds en pieds. Dans une poussette, un bébé s’endort en tétant son doudou, un mouchoirs largement usé, après deux ans seulement passés entre les doigts de l’enfant.

Des jeunes font circuler un paquet de gâteaux et un sachet de bonbons, piochant tour à tour une fraise, une gaufrette ou un ourson guimauve.

Des murmures sur l’eau, comme ces vagues de brumes, de conversations tenues à mi voix.

Plus loin, sur une table de pique nique, un groupe s’agite autour d’une guitare. Les refrains s’égrainent en attendant la nuit.

La nuit, justement, elle arrive, la voici. Peu à peu, les yeux s’écarquillent davantage pour mieux distinguer son voisin. Les ombres s’atténuent puis disparaissent. Les grenouilles reprennent la chanson des amours.

Soudain, les réverbères s’éteignent.

La première fusée zèbre le ciel. Elle monte droite et explose juste à côté d’une étoile. Blanche. Elle retombe en crépitement au milieu des premiers « ohhh ».

Une salve de projectiles la rejoint. Du blanc toujours et du bleu aussi. Puis tout s’accélère. Le ciel se cabre, toile involontaire. Les bouquets s’enchainent, salués à chaque fois par des applaudissements. Les détonations font vibrer les coeurs, l’odeur du soufre pique le nez. La poudre conquiert la nuit. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s