Petit bonheur numéro cent quatre vingt quatre : s’étirer au fond du lit

Ce petit bonheur là peut se faire deux fois par jour…

Disons que c’est le matin. Le soir marcherait aussi, mais alors, ce ne serait pas le même mouvement. L’étirement préparerait au sommeil. Disons que c’est le matin et que l’étirement prépare au réveil.

Le réveil justement. Il a sonné deux fois avant qu’une main lourde s’abatte sur le bouton, faisant taire jusqu’à demain l’horloge perverse, réglée pour nous sortir de nos rêves.

Derrière les rideaux, le soleil darde déjà ses rayons. La tête enfouie dans l’oreiller, Mademoiselle ouvre un oeil. Puis deux. Monsieur commence déjà à s’agiter à côté. Il prend le premier tour à la salle de bain. Mademoiselle tente de réunir ses idées, laissant sans chercher à le retenir, le rêve qui la hantait quelques minutes plus tôt, filer sans demander son reste. Elle jette un coup d’oeil sur le valet : sa tenue attend, soigneusement préparée la veille.

Dans la salle de bain, la radio crachotte. Monsieur chante sous la douche. Mademoiselle sourit.

Alors, doucement, elle étend ses bras. Le plus loin possible au dessus de sa tête. Ils heurtent le mur, Mademoiselle tire encore, serrant ses mains l’une dans l’autre. Puis elle tire sus ses jambes. Les pieds en pointe, elle sent son dos se dérouler, ses hanches se plaquer au lit, ses abdominaux s’étirer. Ca commence comme une vague, venue des orteils et qui progressivement vient lécher ses jambes, ses cuisses, son nombril et jusqu’à la pointe de ses cheveux. Tous les muscles se contractent, puis se relâchent, dans un soupir d’aise. Mademoiselle se cambre, tirant encore plus sur ses cuisses, et baille en passant sa main dans ses cheveux. La couette est fraiche du côté de Monsieur. L’oreiller se tasse.

Dans la salle de bain, la douche cesse de couler. Monsieur a fini, Mademoiselle prend le relais. Elle s’assied sur le lit, et doucement, se redresse, la journée peut commencer. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s