Petit bonheur numéro cent soixante trois : marcher pieds nus dans l’herbe

Ce petit bonheur là aura du mal à récurer le vert sous la plante de ses pieds.

Lorsqu’elle était enfant, le bonheur tenait tout aussi bien dans l’instant que dans l’interdit. Au bord de la terrasse, bravant les recommandations de Maman, Mademoiselle retirait en douce ses sandalettes. Elle les cachait le long du puits, invisibles depuis la fenêtre de la cuisine. Puis, elle enfonçait ses pieds dans l’herbe encore rosée du matin. D’abord, la plante frissonnait devant ce contact incongru, ce retour aux sources inattendus.  Puis, les orteils se décrispaient. Alors, Mademoiselle marchait, tranquillement, dans l’herbe humide, coupée de la veille par un père très à cheval sur la taille réglementaire que doit adopter un gazon digne de ce nom. A l’heure du déjeuner, Maman appelait par la fenêtre, surveillant d’un oeil qu’elle était obéit tout en mettant le couvert. Le jeu consistait alors à remettre en douce les sandalettes, sans qu’elle ne s’aperçoive qu’elles avaient été ôtées. Mais, enfant, on ne pense pas à tout… Et le soir, au moment du bain, Maman découvrait les pieds noircies de Mademoiselle qui en était quitte pour une bonne réprimande, à coup de « te rends tu comptes que tu pourrais te faire piquer » et de « sans compter les chardons et les épines« .

Mademoiselle est adulte aujourd’hui. Mais ce petit plaisir là lui tient toujours à coeur. Souvent, lors du déjeuner sur l’herbe, elle ôte discrètement ses chaussures sous la table. L’herbe lui caresse les pieds, lui taquine la voute plantaire. Ses orteils jouent avec les pâquerettes. L’herbe coupée lui colle au pieds, le foin sec lui chatouille la peau. Puis sans se cacher, elle apporte le dessert pieds nus, évitant les lézards et les abeilles.

Les chevilles découvrent le frais, la nudité sans lanière de cuir ou toile en tous genres pour réfréner les ardeurs. Libérés des lacets, le pieds prennent leurs aises. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s