Petit bonheur numéro cent cinquante trois : aller au parc le dimanche

Ce petit bonheur là se demande pourquoi les pelouses des parcs sont toujours bien mieux tondues que les pelouses des vrais gens…

Après le déjeuner, la conclusion s’impose.

« On va faire un tour? »

Parfois, la carte IGN prend ses aises sur la table et Monsieur pointe du doigt les itinéraires que le couple pourrait emprunter.

Parfois, Monsieur feuillette un guide du coin et propose à Mademoiselle tel ou tel sentier, tel ou tel musée.

Parfois, c’est Mademoiselle qui sort l’agenda des sorties : un festival, un concert, un spectacle.

Ce weekend, personne n’a d’idées. Alors, Monsieur tente « Et si on allait au parc? »

« Tiens, c’est une bonne idée. Zou, on va au parc »

Bras dessus-bras dessous, les amoureux prolongent le weekend dans les allés sablonneuses, laissant leurs empreintes dans celles de milliers d’autres amoureux. Près de l’entrée, dans la mare, les canetons suivent cahin-caha leur mère qui se dandine. L’allée de gauche file vers la roseraie. Celle de droite vers le parcours de santé. C’est là que les avis divergent. Monsieur vote pour le parcours et insiste « mais si, tu me chronométreras« . Mademoiselle vote pour la roseraie et insiste « on commence par cette allée parce qu’au bout, il y a les animaux… »

Monsieur ne veut pas trop se laisser convaincre. Mais Mademoiselle a l’argument qui tue : «  A côté de l’enclos des lamas, il y a un marchand de glace. Et au retour, on fait le parcours de santé« .

Monsieur se laisse convaincre. Il cède. Direction les roses. Les jardiniers du parc ont travaillé sans relâche. Les plantations sont en fleurs, les roses embaument, les cosmos, les aubépines, les arbustes, les fleurs soulignent des parterres tondues à raz. Sur les bancs, les amoureux de Brassens sont toujours là.

Dans la mini ferme, les enfants jettent du pain aux poules, aux chèvres et aux lamas. Les jeunes imitent les cris des paons. Des silhouettes d’animaux en carton avec des trous aux emplacements de la tête. Les familles se font prendre en photos en vache, en mouton et en cochon.

Il y a des jeux juste derrière l’enclos des ânes. Des Papas et des Mamans squattent les bancs en surveillant les jeux de leur progéniture. A l’ombre des saules, au bord de l’étang, des jeunes révisent sur des couvertures.

Les pas de Mademoiselle et de Monsieur se guident à l’odeur. Le marchand de crêpes, de pop corn et de glaces n’est pas loin. Il est 16h. Il y a déjà un peu de monde. Mais Monsieur, dans ce cas et dans ce cas seulement, se montre d’une patience à toute épreuve. Ses pièces à la main, il prend sa place dans la queue. Et revient un quart d’heure après avec deux glaces : « je t’ai pris fraise. Je me suis dit que ça te ferait plaisir. »

Mademoiselle embrasse son homme. La promenade continue. Derrière la haie de laurier, il semble y avoir de l’animation. C’est le coin du théâtre de marionnettes. Monsieur tente de voir au travers la haie. Mais rien n’y fait. Il faut payer pour entrer. Plus loin, un homme propose des promenades en calèche.

La glace à la main, direction le parcours de santé. « On va éliminer tout ça » « Tu vas éliminer tout ça » corrige Mademoiselle.

Monsieur s’échauffe. Il fait des mouvements dignes d’un prof de sport devant une classe de quatrième. Et Mademoiselle, digne d’une élève de quatrième, se moque et rie sous cape.

« Allez. Prêts? Vas y! »

Mademoiselle regarde la trotteuse de sa montre et suit des yeux Monsieur slalomer entre des plots en bois. Puis il grimpe des barres, s’accroche à des anneaux, plie les genoux pour se hisser à la force des bras sur une échelle horizontale. Et en profite pour faire remarquer la fermeté de ses abdos. Mademoiselle admire.

Et voilà. 8min35. Monsieur, tout rouge et tout en sueur, les mains sur les genoux, souffle et peste. LE gamin derrière n’a mis que 6min20.

« Non mais il a du tricher…. »

« Non, non, il m’a confié son chrono, tu vois, j’ai appuyé là. Et il a vraiment mis 6min 20 ». 

« Non mais c’est à cause de la glace… »

« Oui voilà, c’est à cause de la glace »

Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s