Petit bonheur numéro cent trente neuf : le potager

Ce petit bonheur là bêche, creuse et ratisse.

Les saints de glace sont passés. Alors ce dimanche, c’est décidé, Monsieur et Mademoiselle s’attaquent au potager. En bons néophytes qu’ils sont, ils ont acheté des livres, étudiés des plans, et choisi le meilleur emplacement. En bons bobos qu’ils sont, ils ont demandé aux voisins agriculteurs et investi dans des tabliers et des chapeaux de paille.

Monsieur a planté quatre piquet pour définir un rectangle de 5 m sur 3. Ensuite, il a retourné la terre, suant à grosses gouttes tandis que Mademoiselle jetait les pierres dans la brouette. Deux ou trois chargements plus tard, les deux jardiniers béotiens s’avachissaient sur l’herbe qui bordent le désormais potager.

A la jardinerie, Mademoiselle et Monsieur ont choisi des plants de tomates, des plans de courgette et de poivrons, un plan d’aubergine et un sachet de graines de radis. Monsieur fait des trous, régulièrement. Mademoiselle a appelé sa Mamie. Mamie a dit de mettre les plants dans l’eau avant de les mettre en terre. Dans chaque trous, ils jettent une poignée de terreau. Puis Mademoiselle met les plants et Monsieur plante les tuteurs. Ne reste qu’à refermer le trous.

Pour les radis, Mademoiselle sème en ligne puis remet un coup de râteau pour égaliser la terre.

« On mettrait pas aussi un peu d’aromates ?  »

Dans une grande jardinière, Monsieur ajuste un pied de menthe, un de basilic et un de persil. Puis dans une autre, quelques fraisiers.

 » J’aimerai bien aussi un pied de rhubarbe » réclame Mademoiselle.

Monsieur râle. Il faudra agrandir le potager. « Et aussi des carrotes. Et des poireaux. Et des oignons. Oh et puis un plan de potiron…Maman dans son potager elle a mis des panais. Et Papi pourrait nous montrer pour mettre des petits pois l’an prochain… »

Monsieur tend la bêche à Mademoiselle et se laisse tomber dans un fauteuil avec une bière à la main et un chapeau de paille sur les yeux. Le potager n’est peut être pas bien grand mais c’est une nouvelle aventure qui commence. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Une réflexion sur “Petit bonheur numéro cent trente neuf : le potager

  1. Pingback: Petit bonheur numéro deux cents : la première tomate | 365petitsbonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s