Petit bonheur numéro cent dix sept : organiser un anniversaire surprise

Ce petit bonheur là… SURPRISE!!!!

Depuis des semaines, depuis des mois, Monsieur et Mademoiselle travaillent d’arrache pied. C’est l’anniversaire du frère de Monsieur, et ils ont décidé de fêter cela comme il se doit.

Tout a commencé avec le choix de la date, puis celui de la salle. Ensuite, Monsieur a envoyé des mails aux copains, aux cousins, aux parents. Mail assorti d’une recommandation en gras, soulignée trois fois : c’est une SURPRISE. Depuis, Monsieur tremble à la moindre évocation de la date, appuyée de lourds clins d’oeil en présence du convive à surprendre. Avec Mademoiselle, il a fallu aussi discuter menu : des heures à parlementer entre les idées gastro de Mademoiselle et le budget serré de Monsieur. Ce sera finalement pizzas et quiche, assortiments de charcuterie et pour faire plaisir à Mademoiselle, batônnets de carotte et salades vertes. Mademoiselle, âpre négociatrice, a réussi à obtenir de s’occuper personnellement du dessert.

Puis, Monsieur a crée une playlist. Il a passé des heures à ajuster les titres, à vérifier les enchaînements. Enfin, trois soirs de suite devant son ordinateur, il a fait un montage des meilleurs extraits de films de famille où son frère est ridicule sans être trop ridicule, drôle sans être trop douteux.

Ce soir, c’est le grand soir. Monsieur stresse depuis le matin, et Mademoiselle aussi, ajustant une nappe en papier, accrochant un panneau photos, gonflant des ballons. Les premiers invités passent la porte, et entre deux bises, on termine de poser sur le buffet les biscuits apéritifs, les baguettes et les saucissons. Monsieur goûte le punch pour la troisième fois, et rectifie un peu. Mademoiselle râle : « c’est fini avec le punch oui? Ca suffit maintenant« .

A 19h, il faut maintenant trouver le prétexte pour faire sortir le héros du jour de sa tanière. Monsieur décroche le téléphone.

« Allo? C’est moi. Je suis en panne… Une galère avec la voiture. Tu peux venir là? Non… Mademoiselle répond pas sur son portable…Allez, s’il te plait, c’est la mouise là. Je suis coincé. Je suis en rase campagne, à la sortie de ... »

5 minutes de négociation.

Mademoiselle râle « t’aurais pas pu penser avant à un meilleur scénario non?  »

« Ce qui compte, c’est qu’il vienne…  »

Encore un quart d’heure d’attente et une voiture s’avance. Dehors, Monsieur est un peu anxieux devant la salle plongée dans le noir.

« Salut, c’est sympa de venir… »

« Oui ben fais vite. J’ai pas que ça a faire moi… 

« Ah bon, t’as quoi d’autre ?

« Pfff… J’ai canapé pizza...Elle a quoi ta caisse ? »

Monsieur rit sous cape. « Je sais pas. Plus de batterie je crois. J’ai trouvé un gars à la salle des fêtes qui a des cables »

« Ben pourquoi t’as pas vu avec lui »

Monsieur se dit que Mademoiselle avait raison, c’était un peu crétin comme scénario.

« Viens, on va le voir »

Le frère de Monsieur pousse la porte.

« SURPRISE »

« Ta soirée canapé pizza est foutue, désolé« .

Le plaisir, c’est autant dans la préparation que dans la tête du frère, un frère qui n’en revient pas, qui n’a rien vu venir, et qui en reste bouche bée. La soirée peut commencer. Et c’est un vrai petit bonheur…

Publicités

Une réflexion sur “Petit bonheur numéro cent dix sept : organiser un anniversaire surprise

  1. Pingback: Petit bonheur numéro cent soixante deux : classer les photos | 365petitsbonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s