Petit bonheur numéro cent cinq : relire son vieil agenda

Ce petit bonheur là est surpris : « tu te souviens qu’en 2006, le 15 avril c’était un samedi ? »

Tout commence par un agenda, tombé on ne sait comment de la dernière étagère de la bibliothèque. Un petit carnet rouge tout usé, tout abimé, tout corné.

« Tiens, qu’est ce que tu fais là toi... »

Mademoiselle ramasse l’agenda. Dessus, en lettre dorée, en bas à gauche : 2006. Avant de le ranger, Mademoiselle l’ouvre. Deux janvier : Penser à appeler A.L., suivi du numéro. « Tiens oui, je devrais la rappeler, ça fait longtemps« . Elle avait du le faire, toute la page est couverte de petits dessins.

Trois janvier ; RDV garage, vidange.

Le 15 janvier, Mademoiselle avait rendez-vous avec son boss pour l’entretien trimestriel de 2005 qu’on n’avait pas pu faire avant les vacances. Les semaines défilent. Au 12 février, un ticket de cinéma est agrafé. Au 26 mars, une note pour penser à un anniversaire. Au 3 avril, un petit dessin dans un coin et au 13, un ticket de caisse plié en 12. Le 22, le menu du déjeuner qu’elle a cuisiné à ses parents. Tous les mardis, la même note : aller courir.

On passe à mai. Un déjeuner chez Maman le 6, un repas de boulot le 10, une pièce de théâtre le 15. Le 26, RDV docteur (penser à renouveler ordonnance). En juin, pas grand chose, quelques dates surlignées, le nom d’un film inscrit vite fait, une fête entourée. Le 1 juillet, elle devait s’être mise au régime, elle a écrit son poids et l’a souligné quatre fois en rouge. La semaine suivante, la même dizaine, mais 200g de moins. A la fin du mois de juillet, il manque 1 kilo. Et 1 autre à la fin du mois d’août. Après, c’est plus écrit…

En août, elle a barré trois semaines. Les vacances sans doute. En septembre, des gribouillis le jour de la réunion de rentrée. Le nombre de pots de confiture d’abricots et de prunes qu’elle a fait elle même. Et le 27, le doute : « acheter test G. » C’est quand Mademoiselle avait cru être enceinte. Mais finalement non. Et elle avait été soulagée. D’ailleurs, le 28, elle a écrit : « pot avec M, L, AL et T ».

Octobre. Encore un déjeuner chez Maman, un autre chez Mamie, une séance de ciné, une visite de musée.

Novembre. Le 5, elle avait commencé à compter les jours avant Noël. Et le 25, fait la liste des cadeaux. Une montre pour Maman. Une raquette de tennis pour Papa.

En décembre, elle a commandé sa bûche le 12. Et acheté des chocolats aussi, à en croire le ticket de caisse. A la page du 24, les garanties du lecteur DVD et du gaufrier. « Il a déjà 7 ans le gaufrier? »

Le 31 décembre, elle a listé les invités de la fête et fait la liste de course. Et en rouge, sur la dernière page, son écriture : « Bonne Année. Essaie d’être encore plus heureuse l’an prochain. Et trouve toi un amoureux« .

Mademoiselle sourit. « C’est fait« . Et c’est un vrai petit bonheur.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s