Petit bonheur numéro cent deux : le vendredi soir

Ce petit bonheur là a attendu le weekend toute la semaine.

Il y a eu lundi et son dossier à rendre en urgence. Il y a eu mardi et les brocolis à la cantine. Il y a eu mercredi et la tâche sur le pull blanc. Il y a eu jeudi et les clés de voiture cherchées pendant 37 minutes dans toute la maison. Et chaque jour, il y a eu le fameux « vivement ce weekend ».

Finalement, le voilà qui se profile. Mademoiselle a sauté du lit à peine le premier « Biiip » du réveil.

« Ca y est, c’est vendredi« .

Le meilleur dans le vendredi, c’est à partir de 18h. Quand il ne reste que 30 minutes à travailler. Bientôt 29. 28. Le téléphone ne sonne presque plus. Déjà, à 10h, à la machine à café, on spéculait sur les projets du weekend. On imaginait la météo. On envisageait les premiers barbecues, dans quelques semaines.

15 minutes.

Mademoiselle joue nerveusement avec son bracelet de montre. Elle range discrètement son portable dans son sac. Puis son stylo. Puis le bloc.

10 minutes.

Elle ferme la page web de son ordinateur. Enregistre les documents en cours. Referme l’agenda.

5 minutes.

Elle va une dernière fois au WC. Des fois que ça puisse perdre encore 2 minutes.

1 minute 30. Elle enclenche le répondeur du téléphone.

30 secondes.

Le boss passe la tête dans l’entrebâillement de la porte. « Bon weekend, à lundi« .

C’est le signal. Mademoiselle ferme sa session, attrape son manteau, jette son sac sur son épaule. Les clés de voiture en poche. C’est parti.

Il est 18h56, Mademoiselle passe la porte de la maison presque en même temps que Monsieur. On est vendredi soir, on peut trinquer au weekend, on peut paresser devant la télévision ou choisir un film à se regarder sous la couette. Ou d’ailleurs juste aller sous la couette. C’est vendredi, le weekend commence à peine. Deux jours de permission. Les conscrits envisagent pléthore de choses à réaliser. Deux jours de pause rien qu’à nous, pour en faire ce que l’on veut et même ne rien en faire du tout si on a envie. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s