Petit bonheur numéro quatre-vingt-treize : feuilleter un magazine

Ce petit bonheur là est perdu… Il n’y a pas de sommaire dans ce magazine?

C’est arrivé presque par hasard. Mademoiselle était chez le marchand de journaux pour récupérer le quotidien sportif de Monsieur qui avait entendu parler d’un article « à lire absolument pour comprendre la suite de la saison » et Monsieur ne pouvait pas se libérer pour aller chercher le dit journal.

Au moment de payer, Mademoiselle avait vu derrière le vendeur une couverture  »  Comment préparer l’été » avec une fille en maillot. Et Mademoiselle s’était dit :  « Après tout, moi aussi je veux bien de la lecture« .

Le magazine tient pile-poil dans le sac. Entre le paquet de mouchoirs et le portefeuille. Entre les gums et les cartes de fidélité.

Son petit trésor contre sa hanche, Mademoiselle patiente. Patiente. Patiente. L’heure du petit bonheur approche.

En partant du travail, Mademoiselle envoie un message à Monsieur : « Echange ton magazine de sportif du canapé contre un bain chaud en arrivant. Bain moussant sous le lavabo, sels de bains sur l’étagère du haut. Préférence pour le bleu« .

En poussant la porte, Mademoiselle aperçoit de la lumière dans la salle de bain. Monsieur passe la tête par l’entrebâillement de la porte : « ton bain est prêt. Je peux avoir mon journal? ».

Echange de bon procédé. Mademoiselle tend le journal à Monsieur, puis se précipite dans la salle de bain. Et Monsieur a fait les choses bien : deux serviettes chauffent sur le radiateur, des bougies ont été allumées et posées le long de la fenêtre. Un tabouret prêt de la baignoire « pour que tu poses tes affaires » et les gels douches préférés de Mademoiselle sur le porte savon. Nue, elle glisse son orteil dans l’eau brûlante. Puis un deuxième. Puis le pied en entier. Puis la jambe, et la deuxième jambe. Et la voilà assise dans l’eau. La difficulté, c’est ensuite de se laisser couler dans le bain sans mouiller ses mains, pour pouvoir ensuite saisir le magazine, qui attend sur le tabouret.

Mademoiselle ouvre le féminin et lâche un gros mot. Deux échantillons de maquillage viennent de s’échapper des pages et flottent désormais dans l’eau mousseuse.

Quinze pages de pub. Puis Sommaire.

Page 24 : la rubrique « Nouveautés »

Page 27 : Témoignages

Page 30 : En couple

Page 32 : Solo

Page 34 : En Cuisine

Page 45 : Voyage

Mademoiselle tourne les pages, feuillette, lit deux articles, saute trois pages, revient  sur la rubrique SOLO, puis retourne à la page En couple. Elle ne lit rien en entier, revient sur une photo, repasse sur la page  Nouveautés et jette un coup d’oeil à l’horoscope. De temps en temps, du bout du pied, elle débonde la baignoire et laisse fuir un peu d’eau. Puis, toujours à l’aide de ses orteils, ouvre le mitigeur et remet une rasade d’eau chaude.

Mademoiselle lit des trucs de filles, Mademoiselle attaque la page Maigrir et se dit qu’elle pourrait faire un effort en regardant son nombril grassouillet. Mademoiselle hausse les épaules et retourne lire les recettes du jour. Mademoiselle se sent comme ces filles du magazine. Et puis elle se sent tellement loin d’elle. Mademoiselle aime bien sa vie, même si c’est pas exactement celle décrite dans le magazine. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s