Petit bonheur numéro quatre-vingt-sept : choisir un prénom

Ce petit bonheur là pourrait s’appeler Paul. Ou Gertrude. Ou Monique.

Tout à commencer sur l’oreiller. Monsieur, la main sur le ventre de Mademoiselle, demande tout un coup en pointant le nombril :  » Tu crois que d’ici un an ou deux, il y aura un habitant juste là?  »

Mademoiselle a rigolé : « Dis donc, il est pas si sale que ça mon nombril… J’y ai pas encore trouvé de cafard ou d’araignée »

« Non… Pas ça… Mais tu vois ce que je veux dire… »

Mademoiselle voit très bien.

« Et comment on l’appellerait ton habitant? »

Monsieur regarde le plafond, l’air très inspiré : « Euh… Je sais pas trop…Peut être un nom de héros qu’on aime bien… »

« Un héros? Spiderman? »

« Mais non… Un héros humain… »

« Tu vas vexer Spiderman là. Humain… humain… Barack? »

Monsieur s’énerve. « Non mais sérieusement, un héros littéraire… Je sais pas moi, c’est quoi le prénom de la Princesse de Clèves? »

Là, Mademoiselle est un peu scotchée… « Ah ben là… Bonne question. Je ne suis même pas sûre que cela soit dit dans le roman. Mais pour un garçon, le duc de Nemours, je crois qu’il s’appelle Jacques… Ou alors Charles, c’est le prénom de d’Artagnan… Ou Edmond, c’est à la fois le prénom de Dantes et celui de Rostand« .

« Edmond, c’est bien. Mais pour un bébé… Sinon, on va chercher chez Molière. Arnolphe? »

Mademoiselle rit « et pourquoi pas Tartuffe… ou chez Chrétien de Troyes, Cliges? Thessala? »

« Ou dans 100 ans de solitude? C’est facile, ils s’appellent presque tous José Arcadio ou Auréliano »

Monsieur se penche sur le ventre de Mademoiselle « Coucou Auréliano, c’est Papa« .

« Euh… Auréliano c’est celui qui attache son père sous un châtaignier et l’y laisse pendant plusieurs années… »

« Bon, j’imagine qu’Oedipe c’est pas non plus une bonne idée dans ce cas là » Monsieur réfléchit : « Et pourquoi pas un nom de peintre ? Matisse, c’était comment son prénom? »

« Henri« .

« Ah, non pas Henri. Et Auguste? Pour Auguste Renoir? »

«  Mouais… A ce moment là plutôt Léo. Pour Léonard de Vinci. »

Monsieur rigole : « Et pour une fille Raphaëlle. Et pour un deuxième garçon, Mickaël »

Mademoiselle ne voit pas trop ou Monsieur veut en venir…

« Ben si, ça fera presque les Tortues ninja... »

Ah ben oui, vu comme ça… Y a pas à dire, c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Une réflexion sur “Petit bonheur numéro quatre-vingt-sept : choisir un prénom

  1. Pingback: Petit bonheur numéro cent cinquante six : s’imaginer enceinte | 365petitsbonheurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s