Petit bonheur numéro quatre-vingt-cinq : à 10, il va se passer quelque chose

Ce petit bonheur là tient le décompte.

Mademoiselle relit pour la troisième fois le dossier TRUC à la recherche d’une faute d’orthographe. Elle a déjà été deux fois à la machine à café, deux fois aux WC, épuisant ainsi tous les prétextes disponibles pour échapper à la fameuse relecture. Les mots se détachent devant ses yeux, comme sortis de nulle part, comme isolés de toute phrase, comme perdus, en vrac, dans le dossier.

Prêt

taux usuraire

9,95

frais de change

devises

Monsieur

Madame

Entreprise TRUC.

Mademoiselle les visualise, se mélangeant dans sa tête, se heurtant au paroi de son crâne, cherchant à sortir par le nez, les oreilles et même le canal lacrymal. Les yeux dans le vague, elle finit par apercevoir la pendule. La trotteuse poursuit sa course, l’air de rien. Une seconde. Que se passe t-il dans le monde pendant cette seconde? Combien d’enfants naissent? Combien de médecins prononcent « heure de décès, 15h24 »? Combien d’automobilistes sont flashés sur les routes de France ? Combien de transactions financières? Combien de kilos de riz son avalés en ce moment? Et combien de café coulent dans des gobelets, servis par les machines à café des entreprises du monde entier? Que fais le président précisément maintenant? Et George Clooney ? Et Maman?

Mademoiselle se dit que s’il se passe autant de chose dans le monde en ce moment, il n’y a pas de raison pour qu’il ne se passe rien dans l’entreprise, au bureau 207, couloir de gauche, deuxième étage. Alors, elle ferme les yeux très fort.

« Je compte jusqu’à 10. A 10, j’ouvre les yeux, et il va se passer quelque chose ».

Un

Deux

Trois

Quatre

Cinq

Six

Sept

Huit

Neuf

Neuf et demi

Neuf deux tiers

Neuf trois quarts

Neuf quatre cinquièmes

Dix.

Mademoiselle ouvre les yeux. Rien

« Oui mais j’ai triché, j’ai compté les demi secondes. On recommence »

Un

Deux

Trois

Quatre

Cinq

Six

Sept

Sept

Ah non Huit

Mais du coup Dix.

Rien. « Oui mais je me suis mélangé les pinceaux. On recommence« . Il est déjà 15h26 à force…

Un

Deux

Trois

Quatre

Cinq

Six

Sept

Huit

Neuf

Dix

Mademoiselle ouvre les yeux. En apparence, rien n’a changé. Mais cette fois, elle est sure que cela a fonctionné. Un coup d’oeil au mail. Rien. Un coup d’oeil à Facebook. Rien. Elle ouvre son sac à la recherche d’un bonbon à la menthe quand elle avise son téléphone portable. Un message. 15h26.

« Je savais que ça marcherait« .

La meilleure amie de Mademoiselle.

« Coucou, ça te dit de venir diner avec Monsieur demain soir? Crêpes party? Bisous »

Mademoiselle sourit. Il s’est vraiment passé quelque chose. Elle s’empresse de répondre et replonge dans son dossier. Tout à l’heure, elle recommencera. « A 10, le patron entrera pour m’annoncer qu’au vu de mon efficacité, il a décidé de m’augmenter. » Mademoiselle sourit, certaine de son fait.

Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

2 réflexions sur “Petit bonheur numéro quatre-vingt-cinq : à 10, il va se passer quelque chose

  1. Bonjour, je suis fan de votre blog, et ce, depuis le premier. C’st un vrai rayon de soleil tous les jours, mais…je comprends mieux maintenant votre désamour avec l’orthographe ! 🙂 Marie-Pierre

    • Bonjour Marie Pierre,

      Merci de votre fidélité. Les fautes s’échappent du stylo aussi vite que l’encre… à mon grand désespoir. Mais je vous promets de veiller à faire davantage attention. Veuillez pardonner mon inattention.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s