Petit bonheur numéro soixante-neuf : le poulet du dimanche

Ce petit bonheur là croque et fond.

C’est dimanche. Et le dimanche, il y a bien sur la tradition du gâteau… Mais il y a aussi, un dimanche par mois, la tradition du poulet. C’est une réminiscence de l’enfance. D’un côté comme de l’autre, le poulet du dimanche est sacré.

Il y a le plat du poulet d’abord. Ce plat en pyrex, transparent, suffisamment large pour contenir en entier la bête décapité acheté la veille chez le voisin.

C’est un peu un crime de manger une si belle poule à deux. Mais on se donne bonne conscience en se répétant que cela ferra plusieurs repas.

Une gousse d’ail dans le plat, un filet d’huile d’olive et du gros sel. Au fond, quelques pommes de terre coupées en dès, un oignons en gros morceaux, une feuille de laurier et un peu d’estragon. C’est parti pour une matinée de cuisson, doucement. La peau craque, dore, brille. La pièce embaume de l’odeur de la chair cuisant au four. De temps en temps, on entrouvre le four, le temps de mouiller la bête, de l’arroser de son propre jus. Et à chaque fois, on se languit du moment où les dents mordront dans la patte, ou le blanc fondra sur la langue.

13h. Le poulet est cuit, les pommes de terre ont fondu. L’heure de passer à table approche. Le couvert est déjà dressé, le dessert patiente au frais. Alors, c’est délicatement, sur la planche à découper, le grand couteau à la main, que l’on déshabille la carcasse. Une cuisse pour l’un, un blanc pour l’autre. Les sot-l’y-laisse sagement présentés à côté des pommes de terre. Le reste servira à une poule au riz, ou bien à un poulet basquaise. Et la carcasse ferra un bouillon pour la soupe du soir. Mais d’ici là, le poulet mensuel est servi. Et à table, c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s