Petit bonheur numéro quarante et un : feuilleter les albums de belle-Maman

Ce petit bonheur là se feuillette au fond d’un bon fauteuil avec un appui tête en dentelle.

Ce dimanche, belle-Maman a invité Monsieur et Mademoiselle. Peu importe si belle-Maman est la mère de Monsieur ou bien la môman de Mademoiselle, ce bonheur est unisexe.

Calé(e)s au fond du canapé qui en a vu des pantalons usés, des fonds de culottes sales, des  nez qui coulent et des jupes plissées, des tea-party et ses petits gâteaux secs. C’est l’heure du café. Belle Maman apporte sur un plateau les quatre tasses et l’assiette de mignardises. Et, pendant que beau-Papa sert le café, Belle Maman se penche dans la bibliothèque. Deux énormes grimoires surgissent des entrailles du meuble. Voilà le petit dessert qui accompagnera le café.

Assise entre Monsieur et Mademoiselle, Belle-Maman pose le premier des tommes sur ses genoux. Elle ouvre le le livre d’histoire. Belle-Maman, trente ans plus tôt, les mains posées sur son gros ventre. Beau-Papa en moustache, Belle-Maman en petite robe, un peu plus jeune que nous, et toujours ce ventre proéminent.

Puis, page deux, Belle-Maman a perdu son ventre et Beau Papa pose avec un poupon adorable dans les bras. Le bébé est nu. On rigole. Bébé à la sieste, bébé à la tété, bébé dans le bain, Papa et bébé, Maman et bébé, bébé et sa soeur, bébé et les cousins. Et puis bébé marche. Bébé fait de moins en moins bébé. On retrouve le sourire de l’adulte, la fossette au menton. L’enfant souffle ses bougies, l’enfant a trois ans, l’enfant fait sa première rentrée. Première photo de classe. Au détour des pages, l’histoire s’écrit. Sa première histoire, celle sans Monsieur/Mademoiselle. Celle quand il/elle apprenait à grandir. Il/Elle allait devenir celui que l’on aime.

Mademoiselle s’esclaffe, Monsieur rit aux larmes. Les déguisements, les anniversaires avec les copains, les grimaces, les bêtises, les fêtes de l’école et les premières boums. On se moque des tenues, on commente les postures. Beau-Papa et Belle-Maman en profite pour lancer la pèche aux indices : « et vous, ça ne vous tente pas? ». Le café à la main, l’album se termine. Le bébé a maintenant 15 ans.

Deuxième tomme. L’ado boutonneux/se se cache, sort du cadre et refuse la photo. Sa main devant ses yeux sur la photo de Noël, les cheveux dans le visage pour celle du Nouvel an. Les vacances avec les copains, l’année du bac, la licence, la grande école. Tiens, on est à 3 ans de notre rencontre. Les années défilent, les photos passent de main en main. Et puis soudain, juste en dernière page, apparue comme par magie, une photo de Monsieur et Mademoiselle. C’était l’été dernier, au pique-nique familial. Belle-Maman rougit, Beau-Papa sourit… Et Monsieur et Mademoiselle se regardent un peu émus. On fait parti du même clan maintenant, on est dans les albums de la belle-famille. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s