Petit bonheur numéro trente-neuf : tomber juste quand on fait les comptes

Ce petit bonheur commence comme une corvée.

En début de mois, elle est là, patientant dans la boite aux lettres. Redoutable et pourtant tellement prévisible. L’enveloppe de la banque. Le relevée de compte.

En général, il traine quelques jours sur le meuble de l’entrée. La mauvaise conscience qui pointe du doigt nos péchés, nos petits craquages, nos petits gaspillages. L’enveloppe attend qu’un soupçon de bonne volonté et une once de motivation me décide à l’ouvrir. Allez, si j’attends plus, j’aurai deux enveloppes au lieu d’une. Juste avant le weekend, lançons nous. La corvée sera passée.

A peine le diner terminé, j’investis la table du salon. Le classeur du compte perso, le classeur du compte joint, le cahier de compte, les facturettes, les talons de chéquiers, un stylo, une agrafeuse et des trombones. C’est parti pour une heure de galère.

Deux janvier. Retrait. 60 euros. ok

Deux janvier. Essence 45 euros. ok

Quatre janvier. Courses. 87,98 euros. ok

Quatre janvier. Jean (trop beau). 54,50. ok

Cinq janvier. Loyer. 600 euros. ok

Les achats s’enchainent. Une encoche sur le relevé, une encoche sur le cahier de compte, une encoche sur la facturette. Le billet de train, le cadeau de Noël acheté sur internet et enfin débité, le plein de course, le plein d’essence, les ordures ménagères, le DVD, les fleurs… Comment j’ai fait pour dépenser autant ce mois ci…

29 janvier. Paie. 1987 euros. ok

Et bien il était temps… Petit coup d’oeil en bas du relevé de comptes : 1936, 46 euros.

Petit coup d’oeil sur le cahier de compte. 1913, 46.

Et zut… 12 euros se baladent quelque part. Mais où? Mais pourquoi? Mais comment j’ai fait.

Il faut tout reprendre. On re-coche, on vérifie les facturettes, on relit les chéquiers… Tiens, au 30 janvier : médecin, 23 euros. Le chèque n’a pas été débité. 1936,46-23. Ca fait… ça fait… 6-3, 3. Et 3-2, 1 Donc 1913,46. Ouf. C’est juste. Un ouf de soulagement suivit d’un « yes » de fierté. Les classeurs s’empilent, les factures sont agrafées, les chèques vérifiés. Tranquille pour un mois. Et c’est un vrai petit bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s