Petit bonheur numéro vingt-neuf : l’odeur de l’hiver

Ce petit bonheur là glace les poumons.

Il est tôt ce matin, le soleil pointe à peine son nez qu’il ne me surprend même pas au saut du lit. Il paressait encore en Chine quand j’en étais à prendre une douche.

Le voilà qui darde doucement ses rayons sur la campagne, le ciel rosit et les lampadaires attendent qu’une lumière plus naturelle vienne prendre le relais.

L’écharpe entourée quatre fois autour du cou, le bonnet enfoncé jusqu’au nez, les gants bien ajustés, c’est parti pour affronter le grand froid. La main baisse la poignée. L’air glacé s’engouffre dans la maison. Nous voilà déjà dehors.

Chaque respiration est douloureuse. Le froid pénètre les bronches, paralyse la cage thoracique. Et à chaque expiration, une buée épaisse et blanche s’échappe. Mais rapidement, ce n’est plus le froid que l’on sent, c’est le feu de bois de la chaudière du voisin. C’est l’odeur de la neige au loin. C’est l’air d’hiver, sain et polaire, qui s’immisce au fond de nous. Sur la branche du peuplier, un merle appelle sa merle. Ou bien il prévient qu’il a faim. Ou bien il annonce aux autres la météo. C’est peut être le Monsieur météo des autres merles. Le présentateur de la chaine peuplier.

Le froid sent bon. Il sent la toundra, il sent la soupe de légumes et le feu de bois. L’hiver sent la glace et le chocolat chaud. Et la buée épaisse s’envole en volute dans la lumière fébrile et rassurante du lampadaire.

Cette première bouffée d’air finit de réveiller le corps cotonneux. Ce petit bonheur là est tellement vivifiant…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s