Petit bonheur numéro cinq : fouiller la boîte à fêves

"Quand on pense qu'il fut un temps où la fève n'était qu'un haricot..."

« Quand on pense qu’il fut un temps où la fève n’était qu’un haricot… »

Je l’ai retrouvée un peu par hasard. Bon, d’accord, je la cherchais, l’air de rien. Je retournais les placards, l’air de ne pas y toucher. Je vidais l’étui à couverts, dérangeais le bocal aux amandes, poussais la boîte à farine. Derrière la caissette où s’empilent les sachets de levure, je sens au bout de mes doigts une résistance. Les phalanges se tendent, la boite roule un peu. Il n’y a plus qu’une solution, grimper sur une chaise.

Cette fois, elle est à porter de vue. L’étui aux trésors. Aux vingt deux petits trésors. Il faut scier un peu le scotch avec l’ongle. Cela fait longtemps qu’elle n’a plus été ouverte. Doucement, je soulève le couvercle. Et j’étale le continu sur la table en formica. Vingt deux petits palets blancs. Les fèves de ma grand-mère.  Il y a celle en forme de lune. Celle en forme de couronne. La fève qui représente le roi Louis XIV. Celle qui ressemble de loin à un cochon et de près à un gros garçon. Celle en forme de galette. Ce moment délicieux où s’affichent les palets blancs. Chacun différent, chacun unique.

Je me souviens de la part de galette aux amandes dans laquelle était cachée la fève-couronne. C’était une galette frangipane que cuisait Mamie dans la matinée et qu’on dévorait au goûter. Elle y cachait chaque année une fève différente. Et s’arrangeait toujours pour que je tombe dessus. 22 fèves. 22 années. Et depuis qu’elles sont orphelines, elles dorment dans le placard, derrière les ingrédients de leurs lits d’origine.

Les fèves n’ont connu qu’une fois chacune la chaleur du four, le gourmand de la galette, le frôlement du couteau. Cette année, je fais la galette. Et il faut en choisir une. Elles roulent toutes entre les doigts, tandis que la main hésite à en saisir une. La pâte est prête. Ne reste qu’à y cacher le trésor. Quelle forme aura t-il?

Celle d’un petit moment de bonheur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s