Petit bonheur numéro deux : se pelotonner sous la couette

C’est tout un art de se glisser sous la couette.

Il faut d’abord tenir compte du timing. On ne se couche pas de la même manière à 14h qu’à 22h36. Concentrons nous sur 22h36, le deux janvier.

Il fait frais dans la chambre, presque froid. Déjà, enfiler le pyjama nous a coûté. Quitter le moelleux du pull bien chaud, faire glisser, une jambe après l’autre, le pantalon, sans s’éloigner du radiateur, c’est une gymnastique parfois délicate.

Les quelques pas qui nous séparent du lit sont les plus douloureux. Il faut affronter les températures polaires de la chambre et atteindre le sommier sans faiblir. D’une main, on soulève la couette, et poussé(e) par le froid, on se jette entre les draps.

Il s’agit alors de trouver la position. Suffisamment rapidement pour ne pas créer de courant d’air et pas trop vite non plus pour ne pas chauffer intempestivement le lit. Le corps se tourne sur le côté, les genoux se plient, la chaleur commence à conquérir le grand matelas. Il faut alors rabattre la couette sur les oreilles. C’est l’opération la plus délicate : bouger trop vite ferait rentrer le froid dans les draps, trop lentement et c’est l’engourdissement assuré. Les doigts agrippent la frange du couvre lit et le tire doucement vers le bout du nez, ce petit glaçon qui renifle en attendant sa chauffrette. Voilà, on y est. Le bonheur, c’est à cet instant là. Ces quelques secondes où il ne fait plus froid. Où le lit devient ce cocon rassurant et tiède. Où le sommeil monte tandis que l’on tapote l’oreiller. Cet instant où, dans un dernier reflex à peine conscient, on glisse sur le ventre en soupirant, la tête entièrement cachée par le drap, la couette entièrement moulée sur moi. Il ne fait plus froid, il fait bon.

Et c’est un vrai petit bonheur.

Image

« Une pensée pour les pauvres canards qui ont donné leur plumes pour que je dorme d’un sommeil de plomb »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s